Numéro 4 - 3 septembre 1996 - Dures Négociations en Marche


Numéro 4 - 3 septembre 1996 - Dures Négociations en Marche




(Toronto) – Les comités de négociation central et locaux de Chrysler Canada se sont mis au travail dès 8 heures du matin, mardi le 3 septembre, après avoir célébré la Fête du travail dans leur collectivité.

«Ce sera la série de négociation la plus difficile que ce comité chevronné ait connue, a déclaré Buzz Hargrove, président des TCA. C'est la première fois, depuis la formation du syndicat dans les années 1930 et 1940, que nous luttons contre le droit de l'employeur de donner le travail en sous-traitance. Nous soutenons que lorsque les usines sont rentables et productives et qu'on y fabrique des produits de qualité, le principe du droit exclusif au travail doit s'appliquer», a-t-il soutenu.

«Les travailleurs doivent échapper à l'insécurité constante que les entreprises leur imposent en période de rentabilité.»

À la table de négociation, les discussions portent sur une large gamme de sujets. Les membres du comité central syndical et de sa contrepartie patronale discutent de questions réparties parmi 11 sous-comités, qui concernent notamment :







Print Print  Send to a friend Send to a friend  Feedback Feedback