Numéro 21 - 19 octobre 1996 - Le Syndicat Uni En Vue De Soutenir Financièrement Les Travailleurs De GM


Numéro 21 - 19 octobre 1996 - Le Syndicat Uni En Vue De Soutenir Financièrement Les Travailleurs De GM




«Notre syndicat n'a jamais été aussi uni», a déclaré Buzz Hargrove, suite à l'adoption massive, par les délégués au Congrès spécial, d'une résolution portant sur l'augmentation spéciale temporaire de la cotisation dans le but de consolider le fonds de grève au cas où la grève de GM se prolongerait en novembre.

Une foule de personnes se sont massées sur le plancher du congrès à l'hôtel International Plaza de Toronto; il s'agissait de dirigeants des TCA venus de partout au pays afin de démontrer massivement leur solidarité avec les travailleurs de GM et leurs familles. Des représentants des TCA issus de douze secteurs de l'économie – de la pêche aux casinos, du rail et des lignes aériennes aux hôtels et restaurants, des mines aux communications et à l'électronique, en passant par l'automobile et les pièces d'automobiles – se sont rassemblés pour faire en sorte que les travailleurs de GM puissent compter sur le soutien dont ils ont besoin.

Buzz Hargrove a montré une pile de messages d'appui provenant de membres des TCA ainsi que d'autres syndicats canadiens et étrangers.

Les délégués ont ovationné le comité de négociation des TCA et ont applaudi la fermeté dont tous ont fait preuve lorsqu'ils ont occupé l'usine d'Oshawa afin de mettre des bâtons dans les roues de GM qui tentait de sortir 75 matrices de l'usine de fabrication en s'appuyant sur une injonction de la cour.

L'augmentation spéciale fournira 27 millions de dollars supplémentaires advenant que la grève se termine en décembre.

Les allocations de grève coûtent près de 5,5 millions $ par semaine. Au début de la grève, le fonds de grève comptait environ 50 millions $ en liquidités et valeurs d'actif.

Près de 700 délégués ont approuvé l'augmentation spéciale; seuls deux délégués étaient dissidents. Tous les membres TCA au pays doubleront temporairement leur cotisation syndicale mensuelle si la grève entame le mois de novembre. Les sections locales bénéficieront d'une certaine flexibilité quant aux modalités de versement. Si nécessaire, les versements pourront s'étendre jusqu'en octobre 1997.

NÉGOCIATIONS EN COURS

Vendredi soir, tout de suite après le congrès, les comités centraux des TCA et de GM se sont rencontrés pour reprendre encore une fois ces difficiles négociations. Les deux parties ont convenu de travailler en visant l'échéance de lundi midi. Bien que Buzz Hargrove soit d'un «optimisme prudent», il a déclaré que la compagnie se devait de bouger rapidement aux niveaux local et des sous-comités pour démontrer sa volonté de conclure une entente.

Les négociateurs locaux des TCA se sont dits frustrés par le fait que des demandes de concessions demeurent encore sur la table au niveau local.

Des rencontres sont prévues samedi, et on s'attend de négocier jour et nuit.

«L'échéance de lundi midi, c'est du sérieux, et si nous n'y arrivons pas, la grève se poursuivra», a déclaré Buzz Hargrove en conférence de presse vendredi soir.


Print Print  Send to a friend Send to a friend  Feedback Feedback