Numéro 20 - 16 octobre 1996 - Les TC Occupent L'usine


Numéro 20 - 16 octobre 1996 - Les TC Occupent L'usine




Mercredi matin, au beau milieu d'une réunion de haut niveau avec Jack Smith, président mondial de GM Corporation, Buzz Hargrove, président des TCA, a reçu un mot l'avisant que les membres de la section locale 222 des TCA occupaient l'usine de fabrication d'Oshawa.

Les travailleurs se sont introduits dans l'usine nord de fabrication d'Oshawa afin d'empêcher le déménagement de 75 matrices servant à fabriquer des pièces d'automobiles et de camions. Les membres du comité central de négociation ont vu rouge lorsque GM a signifié une demande d'injonction contre le syndicat tard mardi afin que la compagnie puisse avoir accès sans entraves aux usines. Cela se passait la journée même où GM a annoncé des profits de 1,27 milliard $ pour son troisième trimestre. Le comité d'Oshawa a immédiatement commencé à organiser sa riposte.

Après sa rencontre avec M. Smith, M. Hargrove a déclaré aux journalistes que GM a accepté le fait qu'il y aura des restrictions à son droit unilatéral de sous-traiter et que la compagnie est prête à considérer les opérations canadiennes et les opérations nord-américaines comme étant deux choses distinctes.
Selon Buzz Hargrove, le syndicat a reconnu qu'il existe une différence entre GM et Chrysler en ce qui a trait aux opérations liées aux composants et oeuvrerait à régler les problèmes légitimes qui se posent.

INJONCTION RETIRÉE

Appuyé unanimement par les membres du Comité central de négociation TCA/GM, et applaudi par les travailleurs qui ont occupé l'usine, Buzz Hargrove a annoncé que GM acceptait de retirer l'injonction et qu'aucune matrice ne quitterait l'usine. En échange, les TCA acceptaient de cesser d'occuper l'usine. L'occupation a donc pris fin avec le retrait de l'injonction, et les travailleurs ont repris le piquetage.

Des centaines de partisans ont félicité les travailleurs pour s'être tenus debout. L'enjeu était la sécurité d'emploi : pas question de laisser sortir les matrices.

REPRISE DES NÉGOCIATIONS

Après l'importante réunion avec Jack Smith, «nous sommes retournés à la table de négociation, bien décidés à en arriver à un règlement et à conclure une entente d'ici lundi midi, a déclaré M. Hargrove. Nous avons la parole de M. Smith à l'effet que GM fera de même.»

«Personne ne doit sous-estimer le long chemin qu'il reste à faire dans le cadre de ces difficiles négociations : beaucoup de questions complexes sont en jeu à tous les niveaux, mais le barrage a cédé.»

Les négociations au niveau local et des sous-comités reprendront jeudi. Les réunions du comité de haut niveau se poursuivront après le Congrès spécial.

Le Congrès spécial des TCA sera l'événement à suivre vendredi.
Tous ces événements signifient, maintenant plus que jamais, que toutes les composantes du syndicat doivent se serrer les coudes pour prouver leur solidarité avec les travailleurs de GM et leurs familles en votant en faveur de la cotisation spéciale, qui sera nécessaire advenant une rupture des négociations.

Un appui majoritaire des délégués au Congrès en faveur de cette cotisation spéciale servira non seulement à soutenir les travailleurs de GM, mais également à montrer à des entreprises comme Ford et Air Canada que les TCA sont assez unis et ont assez de ressources pour supporter leur programme syndical de négociation collective.


Print Print  Send to a friend Send to a friend  Feedback Feedback