Numéro 16 - 2 octobre 1996 - «DEMEUREZ AU TRAVAIL JUSQU'À L'ÉCHÉANCE DE 23 H 59»


Numéro 16 - 2 octobre 1996 - «DEMEUREZ AU TRAVAIL JUSQU'À L'ÉCHÉANCE DE 23 H 59»




ÉCHÉANCES POUR LA GRÈVE PROGRESSIVE

2 oct.,

23 h 59
Oshawa
Ste-Thérèse

6 oct.,

23 h 59
St. Catharines

9 oct.,

23 h 59
Windsor
London
Woodstock


«Il y a eu si peu de progrès que je peux difficilement concevoir comment nous pourrons éviter une grève, mais nous allons continuer à travailler pour cela toute la soirée, jusqu'à l'expiration du délai à 23 h 59», a déclaré Buzz Hargrove, président des TCA.

«GM semble négocier pour la grève», a commenté M. Hargrove après avoir expliqué que les longues discussions autour des questions syndicales prioritaires n'aboutissent nulle part. Ces questions concernent la sous-traitance, les ventes et liquidations d'usines, la rationalisation ainsi que l'adoption du modèle.

«Personne ne doit mésestimer le fait que nous défions la plus grande entreprise au monde sur son terrain : son droit unilatéral de prendre des décisions, droit dont elle se sert depuis plusieurs décennies. Mais nous sommes décidés à suivre le modèle Chrysler, qui établit le principe de droit exclusif au travail – car nous fabriquons des produits de qualité, d'une façon productive, à un coût raisonnable, et cela profite à la compagnie.»

Et GM a réalisé des profits de 1,39 milliard $ – le plus grand profit jamais réalisé par une entreprise canadienne.
En ce qui concerne les négociations au niveau local, certaines tables font des progrès, mais d'autres piétinent.

La compagnie a annoncé qu'elle présentera au syndicat sa première offre économique à 10 heures mercredi matin.

Le comité central de négociation TCA/GM, les comités locaux et Buzz Hargrove ont endossé à l'unanimité la stratégie de grève progressive afin de garder le maximum de pression sur GM.

«Tout les membres du comité ont reçu un soutien extraordinaire de la part des membres, et il est extrêmement important que les membres demeurent au travail jusqu'à 23 h 59 ce soir et qu'ils adhèrent à la stratégie de grève progressive», a déclaré Dave Vyse, président du comité central de négociation TCA/GM.

«Il est maintenant crucial de pouvoir compter sur un appui solide des membres afin que GM comprenne à quel point nous sommes sérieux dans nos revendications», a conclu Buzz Hargrove.




DÉLAI DE GRÈVE MERCREDI, LE 2 OCTOBRE, À 23 H 59


Print Print  Send to a friend Send to a friend  Feedback Feedback