Numéro 14 - 30 septembre 1996 - La Pression Augmente à la Table de Négociation


Numéro 14 - 30 septembre 1996 - La Pression Augmente à la Table de Négociation




Une faible lumière au bout d'un très long tunnel


Buzz Hargrove, président des TCA, a déclaré en conférence de presse lundi matin que pour la première fois, GM émet des signaux selon lesquels elle pourrait s'accommoder du même règlement économique que Chrysler.

M. Hargrove décrit cette situation comme étant «une faible lumière au bout d'un très long tunnel».

General Motors a aussi signé une entente qui reconnaît la stratégie de grève sélective et progressive en acceptant de prolonger la convention actuelle à chaque lieu de travail jusqu'au moment où le syndicat sortira en grève. La conclusion qu'en tire M. Hargrove est que la compagnie ne mettra pas ses installations en lock-out.

Voici encore une fois le calendrier des grèves sélectives et progressives. Si aucun projet de règlement n'est intervenu mercredi le 2 octobre à 23 h 59, les membres d'Oshawa et de Boisbriand (Ste-Thérèse) sortiront en grève. Dimanche le 6 octobre à 23 h 59, l'usine de St. Catharines se joindra à la grève. Mercredi le 9 octobre à 23 h 59, le reste des travailleurs de GM à London, Windsor et Woodstock joindront le mouvement.

La compagnie maintient encore la ligne dure en ce qui concerne la sous-traitance, tant en ce qui concerne les décisions d'octroyer des contrats que les décisions qui affectent l'usine de fabrication d'Oshawa, l'usine de garnitures de Windsor et l'usine d'essieux de St. Catharines, où environ 5 500 travailleuses et travailleurs seront touchés.
«Si la compagnie ne nous annonce pas cet après-midi qu'elle est prête à négocier un règlement sur cette question-clé, je suis prêt à demander une interruption des pourparlers tôt en soirée des pourparlers au niveau local et au niveau des sous-comités», a déclaré Buzz Hargrove.

«Nous augmentons les pressions de la même façon que nous l'avons fait avec Chrysler. Cela veut dire que les négociations sur les questions-clés se poursuivront au plus haut niveau. Mais la compagnie doit être consciente que même si elle décide de régler ces questions-clés avant mercredi, la convention ne sera pas conclue tant que les questions négociées au niveau local et au niveau des sous-comités ne seront pas réglées, notamment en ce qui concerne le temps supplémentaire, les avantages et les normes relatives à la fabrication.»

Dave Vyse, président du comité central de négociation TCA/GM, a déclaré : «Nous allons prévenir GM dès aujourd'hui qu'il n'y aura pas de convention si les questions-clés ne sont pas réglées.»

Buzz Hargrove a déclaré que les membres du comité central de négociation TCA/GM évalueront en fin d'après-midi où en sont les pourparlers et décideront s'il faut interrompre les négociations au niveau local et au niveau des sous-comités.



DÉLAI DE GRÈVE MERCREDI, LE 2 OCTOBRE, À 23 H 59


Print Print  Send to a friend Send to a friend  Feedback Feedback